About The Barber Shop

histoire du cirQUE

Les documents les plus anciens représentent des scènes de cirque remontant à 3500 ans avant notre ère. Il y a 3000 ans, les Egyptiens organisaient des défilés de bêtes sauvages venus de toute l'Afrique: lions, chameaux, éléphants. Le cirque existe depuis l’Antiquité. On a retrouvé une fresque datant de 2400 avant J -C intitulée « Le saut de taureau » et représentant une scène d’acrobatie. C'est en Grèce qu'apparaissent les premiers théâtres en plein air. Mais c'est sous les Romains que le stade prit le nom de CIRQUE.
On disait d’ailleurs que pour faire plaisir au peuple, il lui fallait « panem et circenses », ce qui signifie « du pain et des jeux du cirque ». Sur les gradins, les spectateurs pouvaient parier sur des combats entre hommes (les gladiateurs) ou contre les animaux sauvages. On pouvait ainsi y voir des funambules, des voltigeurs à cheval, du domptage, des combats de gladiateurs. Ceux qui affrontent les animaux sont les "bestiaires": ils luttent contre des taureaux, des fauves ou des ours. Ces jeux remportaient un grand succès et il y avait parfois plus de 300 000 personnes qui y assistaient.  

Histoire du cirque 
Par la suite, au Moyen-Age et à la Renaissance, on voit se développer les troupes de saltimbanques. Il s’agit d’un groupe de personnes qui vivent de façon nomade et se déplacent de ville en ville au moment des f oires et d es marchés. Ils présentent principalement des spectacles, des numéros d’acrobatie, de jonglage et de domptage. Les curieux se basculent à la foire pour apercevoir les jongleurs, les montreurs d'ours, les singes savants. On retrouve cette imagerie populaire en littérature dans des œuvres telles que : Rémi sans famille d’Hector Malot ; L’homme qui rit ou Notre Dame de Paris de Victor Hugo. Tous les grands rois de France et d'Europe possèdent des ménageries avec des lions, des ours, des lynx ou des panthères.

Un spectacle de cirque traditionnel est constitué d’une succession de numéros (une douzaine, durant chacun environ huit minutes). Leur enchaînement ne correspond à aucune logique narrative mais à un collage, une suite de différentes disciplines ou techniques des arts de la piste. Les numéros sont ainsi interchangeables et bien souvent les artistes n’ont pas conçu ensemble le spectacle et parfois se rencontrent le jour de la première représentation. L’ordre de passage des divers numéros obéit plutôt à des contraintes techniques (installation d’un filet ou d’une cage de fauves ne peut se faire qu’au début du spectacle ou à l’entr’acte) et à des contraintes rythmiques ou émotionnelles (alternance de numéros à sensation et de numéros plus calmes, on ne commence pas un spectacle par un numéro de trapèze et on ne le termine pas par un numéro de dressage). Des reprises clownesques et l’intervention de Monsieur Loyal ponctuent régulièrement le spectacle : elles ont deux but principaux, détourner l’attention des spectateurs de l’installation des agrèsnécessaires au numéro suivant et soulager, par le rire, des émotions fortes provoquées par les acrobaties précédentes.
Cet univers du cirque a fasciné beaucoup d’artistes au 19ème siècle. 
Ainsi, de nombreux auteurs, poètes et surtout peintres ont exploité ce thème dans leur discipline respective. On peut notamment citer les peintres et oeuvres suivantes : - Pablo Picasso - Marc Chagall - Fernand Léger - Georges Seurat - Henri Matisse - Henri de Toulouse-Lautrec - Edgar Degas - Pierre-Auguste Renoir - Alexander Calder On peut également citer les auteurs suivants : - Guillaume Apollinaire - Paul Verlaine - Charles Baudelaire - Jean Cocteau

centre national des arts du cirque

LES ARTS DU CIRQUE

«Les arts du cirque : un ensemble fort disparate de compétences n'ayant souvent en commun que les pistes où ils se côtoient depuis plus de deux siècles : les arts du dressage, les arts aériens, les arts acrobatiques et d'équilibre, l'art clownesque et les arts de la manipulation».

Voir le site

8 1/2 - Federico Fellini 

Nino Rota

biographie

nino rota

Giovanni « Nino » Rota (né le 3 décembre 1911 à Milan et mort le 10 avril 1979 à Rome) est un compositeur et chef d'orchestre italien, réputé pour ses compositions pour le cinéma (musique originale pour environ 170 films), notamment pour les films de Federico Fellini. Il est également le compositeur de 4 symphonies, 11 opéras, 9 concertos ainsi que d'une musique de chambre abondante.

" Fais de ta vie un rêve, et d'un rêve, une réalité " Antoine de Saint-Exupéry