Le canon de Pachelbel

Un canon est une forme musicale polyphonique, basée sur l'imitation, dans laquelle une idée musicale — le thème s'énonce et se développe d'un pupitre à un autre, de sorte que les différentes voix interprètent la même ligne mélodique, mais de manière différée : ce décalage produit une superposition de mélodies, c'est-à-dire, un contrepoint. 
Le Canon en ré majeur sur une basse obstinée de Johann Pachelbel fait partie d'une pièce de musique de chambre baroque, écrite en 1677 pour trois violons et une basse continue. 
C’est une œuvre au caractère solennel et majestueux. 
Très populaire, ce morceau a été vulgarisé et arrangé pour les instruments les plus divers et dans les styles les plus variés. 
Durant la deuxième moitié du XXe siècle, le Canon de Pachelbel passa du statut d'œuvre assez méconnue de la musique baroque à celui d'objet culturel universel, familier à tous, joué en d'innombrables versions, parfois dans des styles très différents de l’œuvre originale.

Questionnaire